6 handpans à connaître

 

Bien des choses ont changé depuis l'invention du Hang de PANArt en Suisse en l'an 2000... Il existe désormais de nombreux artisans qui fabriquent le handpan aux quatre coins du monde.

 

Avec tous ces choix qui s'offrent maintenant à vous, vous ne savez peut-être plus où donner de la tête, par où commencer et quel handpan choisir. Bref, vous l'aurez compris, on peut facilement avoir du mal à s'y retrouver dans tout ça.

 

C'est d'ailleurs pourquoi je suis fier de travailler en collaboration avec plusieurs fabricants sérieux de handpans totalement dédiés à cet artisanat pour vous proposer en toute sécurité un achat de leurs handpans en ligne.
 

Et cet article du blog qui se veut d'éclairer un tant soit peu le sujet constitue un peut être un point de départ important dans votre quête du handpan. Les instruments qui figurent dans la liste ci-dessous font partie des handpans à connaître. Allons-y!

 

 

Le tout premier handpan, le Hang de PANArt

 

On se doit de commencer par le Hang (souvent appelé « Hang Drum ») puisque celui-ci fut le premier handpan jamais inventé, avant même que le mot handpan n'existe. Les inventeurs du hang, Felix Rohner et Sabina Schärer fabriquaient des steel-drum à Berne en Suisse avant que le Hang ne voit le jour. L'entreprise PANArt avait déjà considérablement amélioré la composition du métal de leurs steel-drum, qu'ils appelaient Pang (notez la ressemblance avec Hang!). Ce matériau leur permit de raffiner la qualité de leurs instruments et d'accorder la tôle du steel-drum de manière plus précise et durable.

 

Puis le Hang est né d'une idée: et si l'on pouvait jouer du steel drum avec les mains? Le succès fut immédiat et la popularité du Hang (qui est essentiellement un steel-drum à l'envers) continua de croître. Entre 2001 et 2013, on estime que PANArt a fabriqué 10 000 Hang.

 

Mais malgré l'engouement du public pour le Hang, Felix et Sabina réduisirent leur quantité de production. Et le cheminement pour quiconque souhaitant acheter un Hang devint pour le moins déroutant. Il fallait écrire une lettre puis se rendre en Suisse et se voir parfois refuser l'accès à cet instrument devenu aussi rare que mystique. Ce choix polémique des inventeurs Suisses suscita de nombreux heurts chez les intéressés, tout en contribuant à la légende du Hang. C'est en 2013 que PANArt finit par mettre un terme au Hang pour se tourner vers d'autres instruments moins tape-à-l'oeil. Ils ne retournèrent jamais complètement à leur invention première.

 

Quelle que soit l'opinion que l'on porte au sujet de PANArt, il est indéniable que le handpan n'aurait jamais vu le jour sans le Hang. J’ai personnellement rencontré Félix et Sabina à plusieurs reprises et ne peux qu’exprimer ma gratitude envers eux. C’est grâce à eux que nous avons ce merveilleux instrument. 

 

 

Le Halo de Pantheon Steel au Missouri
 

C'est à Kyle Cox et Jim Dusin (qui est maintenant décédé) que l'on doit le Halo. Se complémentant l'un l'autre, Kyle musicien et accordeur de steel-drum et Jim machiniste industriel, le duo changea à tout jamais l'univers du handpan. C'est notamment Kyle lui-même qui introduisit le terme « handpan »  pour ne pas utiliser la marque déposée « Hang » de PANArt. Ensemble, Kyle et Jim inventèrent une machine pour former la tôle du handpan avant de commencer l'accordage, leur économisant ainsi du temps précieux et des heures de dur labeur (former la coque du handpan est en effet l'étape de fabrication la plus éprouvante physiquement). On appelle les coques de handpan formées de cette manière des « rolled shells » . Celle-ci furent notamment fabriquées par Pantheon Steel pendant des années pour aider d'autres fabricants à démarrer. Dans un contexte où seul le Hang existait, Pantheon Steel a su se faire une place et s'affirmer en tant qu'excellent fabricant d'instrument de musique. Et l'initiative de Kyle Cox devint rapidement un mouvement à travers l'Amérique du nord où le Halo se positionnait alors comme une alternative au Hang Suisse.

Depuis lors, Kyle a toujours encouragé d'autres à se lancer dans la fabrication du handpan et il a décidé d'oeuvrer pour l'unité des fabricants et le partage des connaissances. Il a notamment ré-accordé d'innombrables Hang de PANArt (dont le mien) à un moment où PANArt n’était pas facilement joignable. En partageant son savoir, il a largement contribué au développement de nombreux fabricants de handpan autour des années 2010. Aujourd'hui, l'équipe de Pantheon Steel compte plusieurs accordeurs, ce qui démontre encore le souhait de Kyle de diffuser cet artisanat. 

 

 

Le Saraz, un handpan de Caroline du Nord

 

C'est en 2013 que j'ai rencontré Mark Garner, l'artisan du Saraz, à un rassemblement de handpan historique en Caroline du Nord, le Handpangea. Lors de cet événement intimiste au coeur des Smoky Mountains, Mark présenta ses premiers prototypes de handpan... et tout le monde fut bluffé!

 

La passion contagieuse de Mark et son amour pour le handpan le propulsa en avant après ce rassemblement, à la suite duquel il ouvrit sa liste d'attente qui se remplit aussi tôt. Je fus parmi les chanceux à découvrir le Saraz à ses débuts (regardez cette vidéo).

 

Le démarche de l'équipe de Saraz est unique. Mark a répertorié et a analysé toutes les découvertes, les surprises et les problèmes rencontrés au fil du voyage qu'est la fabrication de handpan. Saraz en a ainsi tiré des leçons qui font qu'aujourd'hui, le Saraz figure parmi les meilleurs handpans qui existent.

 

Bien que l'on associe le Saraz principalement à Mark Garner, il est entouré d'une équipe dévouée qui travaille dur derrière les coulisses pour produire l'instrument. Josh Rivera, un musicien de l'ère du Hang, a lui-aussi rejoint l'équipe Saraz en tant qu'accordeur. Ayant personnellement visité l'atelier de Saraz, je ne peux que dire du bien de cette petite entreprise et de la qualité de leurs handpans.

 

 

L'Iskra de Symphonic Steel en Californie

 

L'Iskra est mon coup de cœur du moment! Fabriqué par Sean Beever en Californie, l'Iskra est un handpan d'une finesse incroyable dont le son se rapproche du Hang (l'instrument Suisse qui a donné naissance aux handpans et qui n'est plus disponible nulle part). 

 

Étant moi-même fasciné par la démarche de Sean, j'ai lui ai rendu visite et j'ai filmé ce court reportage que je vous invite à regarder ci-dessous. Vous verrez notamment comment on fabrique un handpan.

 

 

Si vous pré-commandez un handpan Iskra ici aujourd'hui vous le recevrez en l'espace de 4 à 6 semaines. Et puisque Sean et moi sommes devenu amis, il se propose d'offrir 50 $ de réduction à mes lecteurs lorsque vous utilisez le code SYLVAIN

 

C'est ce type de handpans de superbe qualité que vous garderez toute une vie. L'Iskra est fabriqué en Californie, livraison internationale disponible. Cliquez ici pour pré-commander.

 

 

Le Boréal de Panacea Sonora, le handpan Montréalais

 

C'est en 2017 à Pantasia (un rassemblement de joueurs de handpans dans le désert de Joshua Tree en Californie) que j'ai rencontré Jocsan Rivera. Il avait le voyage depuis le Québec avec Philippe Gagné. Originaire du Chili, Jocsan a passé une grande partie de sa vie à Montréal où il fabrique désormais un instrument qu’il appelle le Boréal. Issu d’une formation classique au piano, Jocsan est aussi passionné des sciences. C’est son arrière-plan musical et sa curiosité qui l’ont encouragé à poursuivre l’appel du handpan.

 

Voilà maintenant quelques années que Jocsan travaille consciencieusement sur son handpan, le Boréal. À Pantasia, j’ai eu l’opportunité de découvrir son instrument en personne… Je suis tombé sous le charme d’un handpan à la gamme celtique en Do dièse mineur qu’il avait apportée à l’événement. Honnêtement, c’est l’un des plus beaux handpans dont j’ai jamais joué… (écoutez ici) et j’ai eu la chance de l’acheter sur place! (c'est pourquoi ça vaut la peine d'aller aux festivals de handpans!) Jocsan a une belle démarche et fait son travail sérieusement. Sa gentillesse et son humilité apportent une touche humaine aux événements de handpan (qui se transforment malheureusement parfois en de la compétition).

 

 

Æther, le handpan de Colin Foulke en Californie

 

Charismatique et talentueux, Colin Foulke s'est rapidement fait sa place dans la communauté du handpan. C'est grâce à Pantheon Steel que Colin a découvert le handpan. Issu d'une formation classique au violoncelle, Colin a vite progressé au handpan. Son enthousiasme pour l'instrument et sa curiosité l'ont placé aux première loges de cette communauté en pleine expansion.

 

Puis il s'est lancé lui-même. En 2013 à Handpangea, il a dévoilé des steel-drums qu'il avaient accordés. Un an plus tard à Pantasia, il lançait sa propre marque de handpan, appelée à l'époque « CFoulke » et maintenant connue sous le nom de « Æther ».

 

Mais sa progression fulgurante ne s'arrêta pas là. Colin a depuis conçu un système révolutionnaire de formage des coques de handpans. Il l'appelle « l'hydroformage ». C'est la méthode la plus facile, rapide et efficace pour former la tôle, et se fait simplement à l'aide de pression hydraulique. L'hydroformage évite des heures de martelage manuel (ou au fouloir pneumatique), elle est moins coûteuse que l'emboutissage sur presse hydraulique ou le repoussage par cerclage (breveté par Pantheon Steel). Et en plus de faciliter la tâche à de nombreux fabricants de handpan, Colin a fait don de son savoir gratuitement... Une telle générosité démontre sa bonne foi et son dévouement envers l'art du handpan.

 

Please reload

Please reload

Play Simply. Simply Play.